Comprendre le financement du permis de conduire avec un compte personnel de formation

24 janvier 2023

Il n'y a pas qu'une seule classe de permis moto, mais plusieurs (A1, A2 et A) dont les exigences varient en fonction de l'âge du conducteur, de la taille et de la puissance du moteur de la moto. Vous avez peut-être envisagé de puiser dans votre épargne du CPF pour payer le coût de l'obtention de votre permis moto. Quoi qu'il en soit, vous avez probablement remarqué que cette formule ne couvre pas la formation pratique et théorique nécessaire pour obtenir un tel permis.

École de formation de motocyclistes agréée par le CPF : des règles d'utilisation plus strictes

L'obtention d'un nouveau permis est nécessaire si vous voulez conduire un véhicule à moteur en toute sécurité. Si vous vous inscrivez à un cours de sécurité pour motocyclistes approuvé par le CPF, vous pourrez atteindre votre objectif. Vous trouverez plus de détails ici.

Dans le meme genre : Quelle est l’utilité de la carte grise ?

En effet, les nouvelles règles du CPF et du permis de conduire entrent en vigueur le 1er novembre 2020. Ainsi, trois stipulations doivent être respectées pour bénéficier d'une aide financière pour le permis de conduire.

En premier lieu, un projet professionnel est nécessaire pour justifier la nécessité d'un permis de conduire. Pour la condition suivante, la théorie (le code de la route) et la pratique (la conduite) ont la même importance dans la formation. Enfin, une auto-école agréée par le CPF est un lieu qui se concentre sur l'enseignement des techniques de conduite défensive et la sensibilisation à la sécurité routière.

Sujet a lire : Tout savoir sur Futa, le nouveau vélo route électrique de la marque Ducati

Chacun de ces facteurs est élément décisif lors de la demande d'un permis de conduire couvert par le CPF, mais pas du tout pour un permis moto. Cela s'explique en partie par le fait que le CPF ne peut plus être utilisé pour obtenir un permis moto, car ce permis est rarement inclus dans un projet professionnel. Par conséquent, les personnes qui souhaitent s'inscrire à un cours de sécurité moto peu coûteux approuvé par le CPF et obtenir un permis moto devront trouver d'autres sources de financement.

Des mesures restrictives liées aux coûts d'obtention d'un permis avec les fonds du CPF

Un permis de conduire peut être obtenu par le biais du CPF pour les travailleurs qui ne l'ont pas fait avant la fin du mois de décembre 2016. Le journal officiel de la loi "Égalité et citoyenneté" indique que les formations théoriques et pratiques sont gratuites. Mais en raison d'abus, le gouvernement a durci les règles. Désormais, seuls quelques candidats triés sur le volet pourront bénéficier du financement nécessaire à l'obtention du permis de conduire.

Ainsi, à partir de novembre 2020, le respect d'une réglementation spécifique est requis pour bénéficier du financement. En effet, l'utilisation du permis doit être directement liée aux activités professionnelles de l'employé ou de l'entrepreneur. Cette exigence de travail doit donc être expliquée et défendue. En outre, les candidats doivent choisir un format en deux parties, comprenant à la fois un code de conduite et un ensemble de compétences pratiques. En outre, un soutien institutionnel est indispensable.

Sources de financement facultatives pour un permis moto

Vous avez la possibilité d'opter pour une autre méthode de financement. Vous pouvez l'obtenir :

En ayant une conversation avec son patron à propos

Les coûts liés à l'obtention d'un permis moto peuvent également être pris en charge par votre entreprise si cela est exigé par la loi ou fait partie intégrante de votre poste. Pour plus de détails, veuillez vous renseigner auprès de votre supérieur hiérarchique ou du service des ressources humaines de votre entreprise. Les possibilités de financement d'un permis A1 ou A2 sont toutefois limitées et les aides financières de ce type ne sont pas courantes.

En bénéficiant du droit de permis journalier de seulement 1 €

Les permis à la journée qui coûtent un euro sont une autre option à considérer. Il s'agit davantage d'un plan de paiement que d'un prêt : les jeunes âgés de 15 à 25 ans peuvent obtenir leur "permis de conduire pour un dollar par jour" en s'adressant à l'un des établissements financiers participants.

Après cela, ils devront compter sur leurs propres ressources pour payer les leçons de conduite. Celles-ci les aideront à passer le code et à devenir des conducteurs compétents et sûrs de véhicules à deux roues. Les méthodes de financement du permis moto sont susceptibles d'évoluer au fil du temps. Cependant, il n'est pas totalement exclu d'imaginer comment un motard qui n'a pas un permis éligible au CPF peut encore bénéficier d'une aide financière individualisée.